Les cheminements écoliers sécurisés

« Chemins communs », le projet d’identification et de sécurisation des cheminements écoliers autour de l’établissement scolaire de Luchepelet est un exemple de démarche participative initiée avec succès par la commune.

  • Image
Item 1 of 1

Afin d’aboutir à un projet d’aménagement utile et pertinent à long terme, les autorités communales ont choisi d’associer différents intervenants tout au long des phases de réflexion. La consultation des parents, des écoliers, des patrouilleuses scolaires et de la police municipale a permis de trouver les solutions les plus adéquates pour sécuriser les cheminements empruntés pour se rendre à l’école de Luchepelet.

Expérience quotidienne

Parents, écoliers et collaborateurs communaux ont tous une expérience issue de leurs trajets quotidiens ou de leur travail. C’est pourquoi la commune a souhaité cette approche afin d’établir quels sont les lieux dangereux et déterminer ce qu’il manquerait pour améliorer la sécurité des cheminements.
Entre octobre 2019 et février 2020, différentes démarches participatives – ateliers en classe, entretiens, ateliers intergénérationnels, rencontres et groupe de discussion – ont été organisées. Les informations réunies ont permis d’aboutir à des propositions d’amélioration, qui ont ensuite été soumises pour avis et enrichissement aux habitants. Les travaux conçus par et pour les écoliers, leurs parents et les collaborateurs communaux seront présentés au Conseil administratif, qui déterminera les suites à donner.

Robert-Hainard et Lully aussi

Le projet « Chemins communs » concernait uniquement l’école de Luchepelet. Néanmoins, les réflexions apportées permettent d’identifier des généralités utiles également pour sécuriser les chemins scolaires empruntés par les écoliers pour se rendre dans les deux autres établissements de la commune, Robert-Hainard et Lully.

Carte
interactive
Filtrer par catégorie